Les aventures gourmandes d'un amoureux de pâtisserie et de bons petits plats !

Tarte aux abricots rôtis & crème amandes-pistaches

image

Aujourd’hui, je vous propose à nouveau une recette de tarte.

J’aime de plus en plus réaliser des tartes (et encore plus des tartelettes). J’aime ce “support” pour la liberté créative qu’il offre à la fois sur le plan gustatif (superposition de différentes couches et textures) et décoratif/visuel.

Après cette légère digression, revenons-en au dessert du jour ! Il s’agit donc d’une tarte aux abricots rôtis et parfumés à la vanille avec en-dessous une couche de crème d’amandes et pistaches. Pour le fond de pâte, j’ai choisi d’utiliser une recette de pâte sucrée de M. Pierre Hermé.

Dans l’ensemble, cette recette est très facile à réaliser. La pâte est facile à faire et à travailler. La crème amandes-pistaches se fait en quelques tours de fouet et puis rôtir des abricots, ce n’est pas bien sorcier.

L’astuce pour ne pas passer trop de temps à réaliser la tarte est de bien s’organiser et de réaliser la pâte à tarte et la crème d’amandes en avance.

Quant au résultat, toute la famille était unanime : la tarte était excellente. L’association amandes-pistaches-abricots (qui n’est pas très novatrice, certes) a fait un vrai malheur !

Alors à vos fourneaux !

Recette :

Afficher davantage

Comments

Tartelettes citron-amande, framboises & huile d’olive {Défi culinaire de l’été So’Tramier}

image

Bonjour à tous !

Aujourd’hui, c’est une publication de recette un peu spéciale que je vous propose puisqu’il s’agit de ma participation à un concours/défi de pâtisserie.

Ce défi est organisé par la marque d’huile d’olive Tramier. Il s’agit donc de proposer une recette sucrée cuisinée avec de l’huile d’olive !

Je fais donc appel à votre aide pour m’aider à me qualifier pour la finale. Pour cela, rien de plus simple. Cliquez ici puis sur “J’aime” de la page Facebook So’Tramier et votez pour ma participation !

Les 20 participations récoltants le plus de votes participeront à la finale. Chaque membre du jury notera ces photos et les 10 premiers se répartiront les cadeaux !

Maintenant, je vais vous en dire un peu plus sur la recette.

Aimant beaucoup les tartes au citron et cherchant les parfums pouvant bien se marier avec l’huile d’olive, l’association des deux m’a semblée être une bonne idée.

Pour donner un petit quelque chose en plus à ces tartelettes citron, j’avais envie d’associer le citron à de la framboise.

L’association de la framboise et du citron, deux fruits acidulés, pourraient en effrayer certains. Mais la crème d’amande fourrée aux framboises adoucit comme il faut cette combinaison.

En bouche, on a d’abord le croquant de la pâte puis l’onctuosité et la douceur de la crème d’amande suivie d’une pointe de framboise et pour finir le croustillant et le sucré de la meringue qui vient mettre en évidence la légère acidité de la crème au citron

Bref, des goûts doux et acidulés, des textures croquantes, onctueuses et croustillantes… tout y est dans ces tartelettes.

Elles demandent un peu de travail mais une bonne partie peut se réaliser la veille pour simplifier la finalisation des tartelettes.

A très bientôt et merci pour vos votes !

image

La Recette :

Afficher davantage

Comments

Panna Cotta Vanille & Coulis de Framboises

image

Ciao tutti !

Eh oui, vous l’avez (peut-être) compris, mais aujourd’hui c’est encore une recette d’inspiration italienne que je vous propose : une Panna Cotta.

La panna cotta du jour a pour compagnons la vanille et la framboise. Ce mariage est plus que réussi (en même temps, c’est presque un classique).

La douceur de la vanille et le goût prononcé et un peu acidulé du coulis de framboise !… Miam ! On en redemande.

Sinon, sachez que j’ai encore peaufiner ma recette de panna cotta. Toujours autant de crème, un peu plus de lait et une quantité de gélatine inchangée mais qui, proportionnellement, diminue légèrement aussi. Au final, j’ai obtenu une crème encore plus légère, fondante et surtout pas trop figée.

J’espère que tout cela vous donnera envie d’essayer la recette.

Sur ce, à très vite !

La Recette :

Afficher davantage

Comments

Tiramisu duo fraises-speculoos

image

Buongiorno tutti !

La saison des fraises bat son plein ! J’avais donc envie d’en profiter (surtout avec des fraises du jardin). Un de mes desserts préférés étant le tiramisù (aux Speculoos), l’idée m’est vite venue de combiner les deux.

J’ai donc adapté ma recette de tiramisù classique au café et aux speculoos en remplaçant le café par un coulis de fraises (pour imbiber les speculoos).

Cela a donné un tiramisù à tomber à la renverse ! Fruité, léger, doux, gourmand… Les mots ne suffisent pas !

Il ne vous reste donc plus qu’à l’essayer !

La recette :

Afficher davantage

Comments

Gaufres, fraises & chantilly

Bonjour chers fidèles !

Non, vous ne rêvez pas… Je suis bien de retour. Et cette fois-ci, pour de bon. L’envie, l’inspiration, les idées, tout est là !

Je remercie d’ailleurs ceux parmi vous qui ont continué d’aller sur mon site, ceux qui ont continué “d’aimer” ma page Facebook, etc. C’est aussi pour ça que j’ai de nouveau envie de me remettre à partager avec vous mes “aventures culinaires”. Alors MERCI !

Ce week-end, j’ai eu envie de profiter de la pleine saison des fraises pour nous faire un petit-déjeuner léger mais gourmand quand même. Aimant beaucoup les gaufres au petit-déj, j’ai décidé d’en faire et de les servir avec des belles Gariguettes et une chantilly maison.

J’espère que cela vous donnera envie de tester ma recette.

A très bientôt pour une nouvelle recette.

La recette :

Afficher davantage

Comments

{Ciel mon} Millefeuille Harmonie Vanille-Pistache & Framboise

C’est avec plaisir que je vous annonce ma participation au Concours Ciel Mon Millefeuille, organisé par le restaurant Le Ciel de Paris, avec mon Millefeuille Harmonie Vanille-Pistache & Framboise.

J’ai voulu créer un millefeuille à la fois classique et original. Classique par sa forme et son parfum vanille mais original grâce à ses autres parfums. J’ai choisi la pistache pour son côté sucré/corsé. La framboise est aussi présente mais sous forme de gelée sous la crème pistache et de brisures ce qui la rend subtile pour les papilles et pour les yeux…

Pris ensembles, vanille, pistache et framboises se marient aussi bien “gustativement que visuellement.

Et c’était bien là mon intention : créer un millefeuille qui soit harmonieux sur le plan des saveurs et des couleurs.

Sur le plan de la recette en elle-même, là encore j’ai voulu sortir un peu du traditionnel. J’ai choisi de réaliser des crèmes finies au mascarpone et non au beurre (merci Pierre Hermé pour cette idée !).

Ainsi, la crème gagne en onctuosité (!) et ne détrempe plus la pâte feuilletée.

D’ailleurs, en parlant de pâte feuilletée, ne sachant pas (encore) la réaliser moi-même, j’ai utilisé celle des Pâtes feuilletées François, de belle qualité.

Je les ai fait cuire avec du sucre semoule saupoudré d’un côté et du sucre glace de l’autre. Ainsi, la partie inférieure est matte et craquante et la partie supérieure, lisse et brillante.

Quant à la décoration, elle rappelle chacun des éléments du millefeuille : blanc pour la vanille, vert pour la pistache et rouge pour la framboise.

Après dégustation (collective !), je vous annonce être très content du résultat ! Le millefeuille est en tout point tel que je l’avais imaginé

La douceur de la vanille est la première saveur en bouche après le croustillant et le sucré de la pâte feuilletée. Vient ensuite la note un peu plus corsée de la pistache adoucie par la très subtile acidité et de douceur de la gelée de framboises et de ses brisures. Enfin des notes citronnées, grâce aux zestes présents dans la crème pistache.…

On en redemande !

La Recette :

Afficher davantage

Comments

Panna Cotta Vanille & Chocolat

Suite à l’engouement qu’ont suscité mes Panna Cotta au Speculoos & Chocolat (concours, 117 Miams sur Food Reporter, etc.) sur le net et autour de moi, je me suis dit que je renouvellerais bien l’expérience !

J’ai beaucoup hésité quant aux parfums pour ces nouvelles panna cotta… Finalement, je n’ai rien fait de très extravagant puisque j’ai choisi vanille & chocolat. Un classique.

Le résultat était à la hauteur des mes attentes : une crème douce et vanillée relevée par une ganache au chocolat riche et intense.

Ce que j’ai beaucoup aimé dans cette nouvelle déclinaison, c’est le fait que la crème ne soit pas divisée en deux couches ce qui lui donne plus de “souplesse” et de crémeux.

En espérant que ces Panna Cotta rencontreront le même succès que les précédentes !

A bientôt pour de nouvelles aventures gourmandes !

La Recette : 

Afficher davantage

Comments

Panna Cotta Speculoos & Chocolat (et concours gagné !)

{Mise à jour du 11 Mars} : Le site Rdv Aux Mignardises, a désigné ces Panna Cotta Speculoos & Chocolat vainqueurs de son concours de cuisine Speculoos !

Buongiorno tutti !

Je vous propose, pour la première fois, une recette de Panna Cotta (traduction : “crème cuite”). Il s’agit d’un dessert qui nous vient d’Italie et que j’ai goûté pour la première fois samedi dernier, dans un restaurant italien à Paris, L’Impro’Vista. J’en profite d’ailleurs pour vous signaler que ce restaurant est mon coup de cœur de ce début d’année. Il m’a été recommandé par plusieurs personnes et je n’ai pas été déçu.

Maintenant, revenons en à nos moutons. J’ai tellement aimé la Panna Cotta qui m’avait été servie (Panna Cotta parfumée à l’amande et sur son lit de marmelade d’orange, une tuerie !) que j’ai voulu essayer à mon tour. Comme il se trouvait que le site Rdv Aux Mignardises organisait un concours autour des Speculoos, j’ai décidé de me lancer et de créer ma recette de panna cotta au Speculoos.

Après différentes idées, j’ai choisi de faire reposer ma panna cotta parfumée au Speculoos (avec de la pâte de Speculoos) sur un lit de ganache au chocolat et de la recouvrir d’un peu de coulis de caramel au beurre salé (de la marque Salidou, trouvé aux Galeries Lafayette Gourmet). Après un deuxième essai, j’ai eu l’idée de faire ma panna cotta en deux couches. Ainsi, on obtient un dessert encore plus gourmand !… mais aussi deux fois plus long à faire du fait des temps de repos.

Au final, j’ai obtenu un dessert ultra gourmand, léger, frais, chocolaté et terriblement addictif !

J’ai néanmoins décidé de multiplier par deux la quantité de ganache au chocolat parce que c’est le grand point fort de ce dessert ! Je pense d’ailleurs que la prochaine fois, je mettrai la moitié de la ganache au fond (comme décrit dans la recette ci-dessous) mais ne verserai que la moitié de la panna cotta par-dessus pour reverser de la ganache au milieu et ajouter au final le restant de panna cotta. Ainsi, il y aura une couche de chocolat au milieu !

Au final, le meilleur dans tout cela, c’est que le dessert est d’une simplicité enfantine ! Étant donné qu’il se réalise en une quinzaine de minutes, le plus difficile reste de devoir patienter 3 heures pendant que la crème prend au réfrigérateur… Dur dur pour un gourmand tel que moi !

Je vous tiendrai au courant des résultats du concours (station iPhone/iPod à gagner) dès que possible.

A bientôt pour de nouvelles aventures gourmandes !

La Recette :

Afficher davantage

Comments

Galette des Rois selon Pierre Hermé

Coucou tout le monde !

Quel beau dimanche, n’est-ce pas ? Enfin, je ne sais pas pour vous mais chez moi, le soleil est radieux et l’air frais donne une impression de pureté.

Avec ce beau soleil, les conditions étaient quasi idéales pour enfin pouvoir photographier ma galette des Rois ! Eh oui, je dis bien “enfin” car cela fait maintenant plus d’une semaine que je fais galettes sur galettes (trois au total !) sans jamais pouvoir la photographier comme je le veux.

Un coup, quelqu’un s’est jeté dessus avant que je puisse la photographier (non, papa et maman, je ne vous en veux pas… Rrrh !), un coup il ne fait pas beau et la lumière ne convient pas.

Je peux donc enfin vous faire partager ma recette.

Il s’agit de mes premières galettes de Rois. Je suis parti sur une recette de Pierre Hermé que j’ai modifié au fil de mes différentes tentatives afin de parvenir à ce que je pense être, la galette idéale (pour moi, bien sûr !).

Pourquoi je trouve ma galette si bonne ? Parce que tout d’abord, il s’agit d’une galette à la frangipane et non à la simple crème d’amande. La frangipane est en fait une crème d’amande mélangée à une crème pâtissière. Dans le commerce on trouve les deux : frangipane et simple crème d’amande.

Je trouve que la frangipane est plus fondante et donc moins sèche et plus légère. Le premier souci rencontré a été que la recette de Pierre Hermé donnait une crème pâtissière très (trop) vanillée. Cela avait pour malheureuse conséquence de couvrir le parfum d’amande qui, en plus, était trop discret de toutes les façons.

J’ai donc augmenté un peu les quantités de crème d’amande, décidé de diviser par 4 la quantité de vanille, remplacé une partie du beurre par la pâte d’amande et ajouté un peu d’extrait d’amande amère.

Au final, on obtient une galette légère, fondante, à la pâte croustillante et au délicieux parfum d’amande. Que demander de plus, hein ?

 

En tout cas, une chose est sûre, je ne rachèterai pas de si tôt une galette des Rois. Maintenant que j’ai vu comme il est facile de la faire soi-même ! Et puis les pâtissiers la vende généralement assez chère. Or, pour l’avoir faite moi-même, je trouve que le prix des galettes et (parfois) exagéré !

Je vous laisse à vos fourneaux et vous souhaite une bonne semaine à tous !

PS 1 : Pour la pâte feuilletée, j’ai utilisée la pâte feuilleté François que vous pouvez trouver en boutique chez G Detou à Paris (Métro Sentier) ou sur le site de François (en la commandant). Chez G Detou, elle est vendue par 3 Kg. Cependant, elles se conserve très bien au congélateur pendant plusieurs mois (penser à la découper en plusieurs pâtons avant de la congeler pour n’utiliser que ce dont vous avez besoin). Pour la décongeler, mettez-la au frigo 4-5h avant de l’utiliser.

La Recette :

Afficher davantage

Comments

Mousse au chocolat

Tout d’abord, laissez-moi commencer par vous souhaiter une bonne année 2012 à vous et à vos proches !

J’espère aussi que vous avez passé un bon réveillon et que vous avez bien bu et bien mangé.

Avant de vous proposer une nouvelle recette chocolatée, je tenais à vous remercier tous car en l’espace de 7 mois, vous avez été plus de 3500 visiteurs à lire mes recettes sur Chef Doudou ! Un grand merci donc !

Passons maintenant aux choses sérieuses puisque je vous propose une recette de mousse au chocolat. Et laissez-moi vous dire qu’il s’agit d’une de ces recettes qui met au placard toutes les anciennes recettes.

Cette mousse est un pure délice. Elle est légère, aérienne, chocolatée, corsée et pourtant douce. Pour arriver à ce résultat, j’ai combiner deux recettes : celle de Ladurée et celle de Nestlé Dessert. En prenant ce que je pensais être le mieux de chacune des deux recettes. Et il semble que j’aie réussi !

Je terminerai en vous rappelant l’importance du chocolat utilisé pour la recette. Personnellement, quand je peux, j’utilise du Valrhona à 68% de cacao. Sinon, j’utilise du Lindt Excellence à 70% de cacao. Vous trouverez le Lindt dans les grandes surfaces tandis que vous trouverez le Valrhona dans toutes les bonnes épiceries ou dans les boutiques de la marque ou bien encore au Printemps Beauté et Galeries Lafayette Gourmet à Paris. Je vous conseille de “bannir” le chocolat à moins de 60% de cacao. Si toutefois vous utilisiez un chocolat moins cacaoté, diminuez un peu la quantité de sucre !

Maintenant, passons à la recette !

La recette :

Ingrédients :

Pour 6 personnes

- 200g de chocolat pâtissier noir à 70% de cacao
- 50g de beurre (demi-sel)
- 6 oeufs
- 1 pincée de sel
- 60g de sucre (40g seulement si vous utilisez un chocolat moins fort en cacao)

Préparation :

1. Faites fondre le chocolat cassé en petits morceaux et le beurre au bain-marie puis laissez-le tiédir hors du feu.

2. Cassez les œufs et séparez les jaunes des blancs dans 2 grands saladiers. Monter les blancs en neige très ferme avec une pincée de sel. Quand les blancs commencent à monter, ajoutez le sucre puis continuez de battre les blancs en neige.

3. Versez peu à peu les jaunes d’œufs sur le chocolat fondu en mélangeant énergiquement.

4. Ajoutez un peu des blancs d’œufs battus en mélangeant vivement, puis incorporez délicatement le reste (d’un seul coup ! C’est important car sinon, vous aurez des blancs plus travaillés que d’autres !) en soulevant la préparation de bas en haut pour bien répartir le chocolat sans faire tomber les blancs.

5. Faites prendre la mousse 3 heures minimum au réfrigérateur après avoir réparti la mousse dans des coupes individuelles. Servez bien frais.

Le 3 Janvier 2012, à 12h22,

Comments

Clafoutis Poires & Vanille

L’été est fini.

J’imagine que je ne vous apprends rien. Avec lui s’est en allé la saison des desserts fruités. Pourtant, ce week-end, les belles poires trônant sur la table du salon semblaient me faire de l’œil comme dirait l’autre… Comment résister à de belles poires, n’est-ce pas ?

C’est alors que je me suis mis à saliver à l’idée d’un clafoutis. Pourquoi un clafoutis ? Tout d’abord parce que c’est bon, léger, frais et rapide à faire !

Je n’avais plus qu’à trouver à quoi associer les poires. La vanille m’a paru être un choix évident. La douceur, le sucré et fruité des poires se marieraient à merveille avec la légèreté de la vanille.

Pour faire ce clafoutis, je me suis inspiré de la recette du Clafoutis aux cerises de Ladurée. J’ai modifié la quantité de sucre (diminuée un peu) et remplacé les zestes de citron par la vanille.

Le résultat a dépassé mes espérances : le clafoutis était un délice à manger. En même pas 24 heures, il n’en restait plus une miette. Ce clafoutis est léger, subtile, fruité, vanillé…

Enfin, je le redis, ce clafoutis est rapide et facile à faire ! La chose la plus longue étant d’éplucher et couper les poires (c’est pour dire si c’est rapide à faire) !

Il accompagnera à merveille votre petit-déjeuner, repas ou thé du soir.

Je vous laisse lire la recette, et je vous dis à bientôt pour de nouvelles aventures culinaires.

La recette :

Afficher davantage

Comments

Tarte fine aux pommes caramélisées de Marie

Coucou mes très chers lecteurs !

Je sais que depuis quelques temps, les recettes se font plus rares sur Chef Doudou mais ce n’est pas parce que je ne cuisine plus mais simplement parce que je n’ai pas toujours les bonnes conditions ou le temps pour pouvoir photographier ce que je cuisine… Vous me pardonnez, j’espère ?

En tout cas, aujourd’hui je vous donne la recette d’un classique de chez classique mais quelque peu revu et corrigé à la sauce canadienne/québecoise : la tarte fine aux pommes.

C’est Marie, la sœur de mon amie, qui nous a préparé cette délicieuse tarte aux pommes légèrement revenues et en quelque sorte nappées d’un caramel au sirop d’érable. Si Marie est tout ce qu’il y a de plus française, cette recette nous vient, je crois (Marie, si je me trompe corrige-moi) de son séjour au Québec.

Quoiqu’il en soit, cette tarte est un petit délice. Bien que je sois plutôt réservé en ce qui concerne le sirop d’érable (je ne m’en sers que pour accompagner des pancakes, et encore…), j’ai trouvé que son goût était très léger dans cette tarte et qu’il accompagnait à merveille l’acidité des pommes (oui, car il est recommandé de se servir de pommes acidulées du type Grise du Canada).

Je l’ai fait hier soir pour un petit dîner en famille et elle a fait l’unanimité volant même la vedette aux belles tartes du pâtissier que ma cousine avait achetées.

Je recommande bien entendu de servir cette tarte tiède (vous pouvez la réchauffer un peu avant de la servir si vous la préparez à l’avance) accompagnée d’une bonne glace à la vanille (recette à venir…).

Alors à vos fourneaux et à bientôt sur Chef Doudou pour de nouvelles aventures culinaires !

La recette de Marie :

Afficher davantage

Comments